Pages : 1 - 2 - 3 - 4
< Page précédente | Page suivante >

L'Infante

Extrait 1

Les feuilles démantelées comme de petits chevaux de bois rencontrèrent, à en perdre haleine, les autobus de la soie nervurée sous les écorces. Tonnerre de la maison des hommes ! Houle des océans rouges enfiévrés ! Craquelure du coq d'or pisté sur les épures des os ! Trois acrobates avaient démonté l'osier des alphabets en guirlande autour du cou de l'infante éblouie de l'éblouissement des saisons enflammées par la joaillerie des mensonges vertigineux. Danse des postiers superposés aux lèvres d'un espace tactile et cristallin ! Les chaleurs digitales soulevées par les moëlles du sang. Jeu aigu. Jet de salives. Striures des cathédrales en pluies dans le bonnet des vomis noirs.

Pages : 1 - 2 - 3 - 4
< Page précédente | Page suivante >