Extrait de Jubilation de Kiron, (Terra-Stella, 1990)


Les Vacances de Kiron


... A Kairos,
l'occasion...

par Marin de Charette

      (1)
Aux temps de l'ancienne Médecine
le docteur n'était payé
que pour maintenir la santé
La Médecine vivait de la Vie
A tous points de vue le médecin se réjouissait
de la bonne santé de son patient
Les 2 hommes vivaient de la même Vie
et si l'un s'anémiait l'autre s'appauvrissait aussi
Leur vie était la même Vie
Leur temps était le même
Leur argent allait de pair
et aussi leur énergie
Les deux étaient UN
unis dans le rythme d'une même Harmonie

En ces temps-là
les acupuncteurs appelaient la quintessence de leur art
la Vérité sans aiguille
quand le médecin était devenu tellement Médecin
qu'il guérissait par son état
d'être thérapeutique

Médecin... m'aide à être sain
désencombré parce que les mains sont nues
et que le coeur est Nu et que le coeur est UN
et saint

Médecin qui m'aiguille dans la Vie
sans aiguille
et c'est la voie du Simple

Et c'est si simple que tous l'ont oublié
sauf Kiron
l'homme sans tort/le Centaure




      (2)
Mais depuis longtemps tout a changé
Qui trouve encore le loisir d'être
à l'école de la Vie
et rien que ça
et rien qu'ici
présent
?
Tout simplement
présent à temps

Kiron amende Kronos
C'est l'Occasion
de laisser tomber les aiguilles du temps

L'horloge avec ses aiguilles c'est le temps ordinaire
le menu ordinaire du vieux Saturne
ça tourne fort en ces temps-là - oh le gredin!
Saturne c'est la roue, la roue du Karma
le roué
le rouet du vieux roué
quel ragot peu ragoûtant

Mais Kiron amène le baume du coeur sur la main
le bruit s'arrête, le temps ne grince plus
le temps bruyant n'existe plus
Les aiguilles ont fondu
C'est vacance pour le Temps

Un temps vide mais plein de tout
Un temps libre mais plein de choix
l'autre naissance
une pause:
l'Or qui loge dans l'horloge
est NU